afficher menu
Revel

Taux de chômage pour Revel, graphique de l'évolution du chômage sur la commune de Revel et sur son bassin d'emploi.

Taux de chômage Revel. Le Taux de chômage à Revel est passé de 8% avant le début de la crise économique à 11% aujourd'hui. Soit une évolution de 38%, mais au delà il faut aussi noter le nombre de demandeurs d'emplois de longue durée

Le Chômage pour la ville de Revel dans le département de la Haute Garonne

La ville de Revel (Haute Garonne) est mieux classée aujourd'hui qu'il y a 3 ans en terme de taux de chômage.

Située en Midi Pyrénées. La ville de Revel fait partie du bassin d'emploi de Toulouse, département de la Haute Garonne, cette zone d'emplois est classée 171ème sur les 321 zones d'emploi analysées par son taux de chômage qui est, sur la base des derniers chiffres officiels, de 9.80%. Le classement de la ville de Revel en matière de chômage, a évolué de -9 places sur trois années (180e en 2013 contre 171e en 2016)

Savez-vous quelle est la ville de France avec le plus bas taux de chômage ?

Évolution historique du taux de chômage pour la ville de Revel

Réutilisez ces données sur votre site, blog ou article

Évolution récente du taux de chômage de Revel

Bonne nouvelle pour les habitants de Revel le taux de chômage baisse ! Sur les 6 derniers trimestres le taux de chômage de Revel a évolué de -6%.

A voir aussi : Taux de chômage par département Français

Quelles sont les personnes au chômage dans la ville de Revel

Il y a en moyenne 700 demandeurs d'emploi inscrits à Pôle Emploi pour la commune de Revel. Les personnes au chômage sont 317 hommes pour 383 femmes. L'âge des chômeurs est le suivant :

  • 133 ont moins de 25 ans.
  • 427 ont entre 25 et 49 ans.
  • 140 ont plus de 50 ans.
  • Le chômage de longue durée (en recherche active depuis plus d'un an) touche 293 personnes dans la ville de Revel, soit 41,86% des chômeurs.

    Les chômeurs par type de rupture de contrat et par catégorie de postes recherchés dans la ville de Revel

    Sur une base mensuelle, 117 personnes se sont inscrites pour cause de licenciement. Dans le même temps 32 se sont inscrits suite à une démission. Et 226 suite à la fin d'un contrat à durée déterminée. Les inscrits nouveaux entrant sur le marché du travail étaient sur le mois de 20.

    Consultez la carte du chômage en France par région

    Ceci vous intéressera également :